En parcourant le net

Bonjour à tous,

je suis abonné aux flux RSS (via Feedly) de quelques sites et aujourd’hui, l’un d’eux présentait le concours FAMAE.

Le principe de ce concours est de proposer une solution innovante (produits ou services) qui va permettre de réduire ou recycler au maximum une année de déchets produits par une famille urbaine, en intégrant au besoin des solutions existantes. Le site détail toutes les modalités du concours ainsi que divers informations concernant le prix décerné au(x) lauréat(s).

Vous avez jusqu’au mois de février 2018 pour y participer.

Personnellement, je suis à la fois enthousiaste qu’un tel concours permette aux inventeurs en tout genre de proposer des solutions pour faire évoluer la gestion des déchets, mais en y réfléchissant un peu, et en consultant les informations disponibles sur le site présentant le concours FAMAE, on comprend vite que l’origine du problème provient de la (sur)-consommation…

En effet, on apprend qu’un américain produit près de 900 Kg de déchets par an quand un habitant du Malawi n’en produit que 100 Kg… Et le RNB moyen au Malawi est de 1 140$ en 2016, contre 58 030$ pour les USA…

Petit rappel, le RNB est le revenu national brut (RNB MIT GIOI) (Gross national income (GNI) en anglais) est une valeur assez proche du produit national brut (PNB). Il correspond à la somme des revenus (salaires et revenus financiers) perçus, pendant une période donnée, par les agents économiques nationaux.

Il peut être intéressant de faire le rapprochement entre le RNB et le tonnage de déchet produit, mais il aurait été plus intéressant de pouvoir analyser la répartition par type de déchet, car les pays comme le Malawi doivent produire plus de déchets organiques que de déchets plastiques par exemple !? (déchets organiques qui sont par principe plus facile à recycler car naturels…)

Je pense qu’il faut revenir à l’origine du problème, à savoir pourquoi avons nous besoins de conditionnement pour consommer les produits du quotidien ? ne serait-il pas temps de mettre à l’amende les industriels, même s’ils utilisent de plus en plus de composés recyclés, en leur demandant de faire un vrai travail d’éco-protection à la fois de la planète et du consommateur ?

Pourquoi vendre des paquets de céréales avec un emballage cartonné et un emballage plastique ?

Il serait temps d’obliger le consommateur à réutiliser ses contenants (pour la France, ça fait quelques années que les sacs plastiques ne sont plus distribués automatiquement) ? Et avoir des poubelles auto-compactantes pour réduire le volume des déchets, car ainsi, on pourrait limiter le nombre de passage des éboueurs, donc polluerait moins, et réduirait ainsi les coûts de traitement, etc…

Bref, c’est une démarche qu’il faut appréhender dans sa globalité, mais dès l’origine de la conception du composant qui se transformera en déchet après consommation… jusqu’à son retraitement !

Back in game

Salut à tous,

un petit mot pour dire que le site est de retour, j’ai remis en ligne avec « l’historique » :)

Il faut que je prenne 5 minutes pour vous raconter notre histoire concernant notre achat immobilier et nos déboires avec un procès en cours qui nous opposent à l’ancienne propriétaire…

Mais pas ce soir, on en reparlera plus tard.

A bientôt

La Noctambule 2015, seconde édition

« La côte, là, elle m’a bien cramée »…

« Des petites foulées, des petites foulées pour te permettre de maintenir ton rythme sans trop forcer sur les jambes »…

Voilà le petit échange que je retiendrais de notre course avec Vincent, sa première « course officielle », enfin la première pour laquelle il paie, ça fait toujours un petit quelque chose et ça laisse une trace, il fallait donc que ça soit cool mais pas trop quand même ;)

Petit flash-back…

Nous sommes en juin, chez Caro & Vincent, leur déménagement approche et Vincent me parle de la noctambule, un 10km au cœur de la défense à Courbevoie, pile à côté de là où ils vont emménager en août, le rendez vous est donc vite pris :)

Et nous voici, ce fameux 19 Septembre à 20h50, à nous retrouver dans le SAS -55min à faire les cons avec les ballons et diverses bouées volantes poussées par la foule en pleine préparation….20h59 GO..GO..GO

La foule commence à se mouvoir telle une vague, et au bout de 250m s’arrête… mais ?! WTF ? et là le commentateur nous demande si nous sommes prêts pour le prochain départ !!! Ah, bon encore 10 minutes à patienter, et… du coup on part dans le sas ELITE !!! (#laclasse) :P

View this post on Instagram

En plus en elite B-)

A post shared by Clément (@clalstagram) on

On plaisante entre nous, la foule est entraînée par les présentateurs, la musique forte échauffe la foule, et le portique s’illumine, le départ est lancé.

On démarre avec Vincent, et très vite on prend notre rythme, ça tourne fort, peut être un peu trop au début, mais l’euphorie de l’ambiance balaie la raison et nous nous laissons emporter et nos jambes sont légères, malgré notre session #BK double steakhouse + cheeseburger de 14h30

BK

Les gens applaudissent sur le bas côté, on croise du monde, les enfants tendent les mains pour le traditionnel High-Five et nous courons…

Nous courons en descente, c’est tranquille, pas trop vite je dis à Vincent, ça ne sert à rien de trop envoyer au début, ne connaissant pas le parcours et venant plus pour l’ambiance que pour le chrono, je préfère jouer la prudence… et nous arrivons à la première petite côte… qui monte… et qui fait un peu mal à Vincent qui n’a pas trop l’habitude des montées et qui après un déménagement et des travaux n’a pas eu beaucoup l’occasion de courir ces dernières semaines.

Et en plus durant la montée, nous croisons nos femmes et filles restées pour nous supporter, bon elles nous ont également avouées en avoir profité pour se rincer l’œil avec les fusées qui passent en tête de peloton :)

Et nous continuons, nous nous motivons mutuellement et nous avançons, on arrive au tunnel, c’est sympa, et à la sortie, on a failli se manger un photographe, genre le mec, je ne sais pas si c’était un officiel, mais le titi était en plein milieu, dans le noir (car la zone n’était franchement pas éclairé) avec son trépied installé, mais directement en plein milieu de la route, sans gilet… et on ne l’a vu qu’au dernier moment car il a déclenché son flash pour prendre un cliché… genre le mec qu’a pas peur de se prendre un coureur en pleine face à 12-15 km/h… ça peut laisser des traces autres que numériques^^

Enfin plus de peur que de mal, et le reste s’est enchaîné sans encombre, passage dans Puteaux, des petites rues très sympas, des petites fanfares animaient notre parcours.

Et nous voici arrivés, déjà, après une dernière petite côte en 52 minutes, le sourire au lèvre et de bon souvenirs dans la tête.

Le rendez vous est pris pour l’année prochaine & merci les amis pour ce chouette week-end :)

View this post on Instagram

6000 participants :-)

A post shared by Clément (@clalstagram) on

Ils en parlent aussi sur la toile :

PS : pour ceux et celles qui apprécient ce genre de courses et d’ambiance, je vous invite à défier la catcher car le 08/05/2016 à l’occasion de la troisième édition de la wings for life qui se déroulera à Rouen

Petite photo souvenir… mais où sommes nous ??!! :D

La noctambule - avec Vincent & Clément

La noctambule – avec Vincent & Clément

Comment faire de la vidéosurveillance à moindre coût

Bonjour fidèle(s) lecteur(s)

Petit retour d’expérience suite à la désagréable aventure que nous avons vécu ce début de semaine… En effet, notre voiture a été fracturée, mais heureusement rien n’a pu être dérobé car le contenu était peu intéressant ou alors ce $ù*^$^m*ù$ de voleur a été dérangé durant l’exécution de son méfait…

C’est très bizarre comme sensation,… et j’en ai donc profité pour convaincre ma femme qu’il était important de mettre un système de vidéo surveillance à  la maison pour éviter que l’incident de la voiture ne se produise dans la maison…

Aussitôt dis, je commence à regarder les tarifs des caméras axis… et je déchante vite… (Je nomme Axis comme marque car j’ai déjà eu l’occasion de travailler avec ces produits qui sont d’une excellent qualité).

Je n’ai malheureusement pas les fonds nécessaires pour l’investissement d’une petite M1054 (http://www.ldlc.com/fiche/PB00102954.html) avec vision nocturne… à 389,95 € TTC chez LDLC…

J’ai cependant un NAS Synology à la maison (DS213J) qui fonctionne parfaitement sur lequel je voulais brancher cette caméra et utiliser SurveillanceStation, l’outil de vidéo surveillance fournit par Synology, qui est très bien.

Mais, j’ai une petite webcam de chez Logitech, la C270, rolls des webcams pour conf call Skype, petite, pratique et efficace :) et en parcourant le net, je vois que des utilisateurs ont réussi à la brancher sur leur NAS Synology directement en USB, et que ce dernier la reconnais correctement via l’utilisation d’un petit paquet non officiel… (dont voici l’adresse pour ceux qui seraient intéressé)

Cependant, avec la version de mon NAS (213J), ce n’est pas compatible…

Je commence à lâcher prise, mais je tombe sur des articles concernant l’installation de Motion sur un Raspberry Pi qui va permettre de gérer la webcam USB branchée sur le Rasberry Pi et ensuite qu’on va pouvoir connecter sur le SurveillanceStation du NAS.

Bon maintenant y’a plus qu’à :) on va faire donc faire de la vidéosurveillance à moindre coût !

Pour cela, il vous faut :

  • Un Raspberry Pi (env. 40 €)
  • Une carte SD 8Go (env. 10 €)
  • Un boitier de protection pour le Pi (env. 8 €)
  • Une webcam (env. 25 €)
  • Un câble réseau (env. 1€ /m) ou un dongle Wifi.

Voilà grosso modo le nécessaire à avoir, que je calque par rapport à ma problématique (je suis branché directement en filaire sur mon switch qui diffuse le réseau de ma freebox et alimente le Freebox TV et mon PC (car le CPL FREE… c’est pas top dans les vieilles baraques…))

Pour faire simple, j’ai installé Rapsbian sur ma carte SD, branché et activé le SSH, et j’ai réalisé la configuration directement sur mon Pi, sans passer directement via SSH.

Si ça vous intéresse, je vais lister les commandes utilisés pour l’installation

  • sudo apt-get update
  • sudo apt-get upgrade
  • sudo apt-get install motion
  • sudo nano/etc/motion/motion.conf

lors de l’édition du fichier motion.conf, il faut modifier les variables suivantes (ctrl+w pour lancer une recherche)

  • daemon on
  • width 1280
  • height 720
  • webcam_localhost off
  • webcam_port 8081

Ensuite, il suffit d’enregistrer les modifications et lancer Motion

  • sudo motion

Le programme se lance alors et vous pouvez accéder au flux de la web cam depuis une page html qui contient la balise <img src= »http://ipduraspberrypi:8081″></img>

Une fois que vous avez vérifié que tout était opérationnel, il vous suffit de lancer surveillance station et de paramétrer la caméra dans l’outil :)

Pour réaliser cette opération, j’ai consulter plusieurs articles sur différents sites, dont voici les liens :

N’hésitez pas à consulter ces liens si besoin ;)

Ah oui, et pour gérer la connexion au raspberry depuis le PC en SSH, j’utilise l’excellent MobaXterm http://mobaxterm.mobatek.net/

Marre de faire toujours les mêmes choses ?!

Hey :)

Merci à vous pour cette petite visite, ça faisait un petit moment ;)

Aujourd’hui, je vais rédiger un petit billet pour vous parler de trois outils que j’utilise maintenant tous les jours et qui me simplifient mon quotidien. Ces outils me permettent de gagner un temps fou pour faire de la veille et me permettent ainsi de faire autre chose.

Pour commencer, pour ceux qui consultent souvent les mêmes sites d’informations, c’est pénible de devoir se rendre sur chacun des sites et d’avoir à lire et changer d’onglet pour aller sur le suivant etc… Heureusement le flux RSS a été inventé pour éviter cela :) (je vous indique le lien RSS de la Wikipédia si vous souhaitez en savoir d’avantage sur ce format (http://fr.wikipedia.org/wiki/Rss)). Donc l’idée, c’est de rassembler dans un seul endroit l’ensemble des informations issues de ses différents sites internet. Pour cela, j’utilise FEEDLY.

Feedly

Un outil pour gagner du temps

Un outil pour gagner du temps

Cet outil (gratuit) est accessible depuis n’importe quel navigateur Web, et une appli existe pour iPhone & iPad et Android (je ne sais pas pour Windows Phone et Blackberry :/). Il va donc afficher les articles non marqués comme lu des différents sites internet que j’ai paramétrés via mes différents flux RSS.

Il est possible de classer ses flux dans des groupes et ainsi regrouper des sites d’informations entre eux; j’ai par exemple un groupe « généraliste » dans lequel je classe tous les flux des sites de presses d’actu généraliste nationale, un autre « geek » dans lequel je range les sites qui parlent de l’actu tech, un autre « régional », « juridique » et ainsi de suite, ce qui me permet de filtrer déjà en amont et choisir ce que j’ai envie de lire.

Feedly présente l’information sous forme de timeline et affiche le titre de l’article ainsi qu’une brève description et il est alors possible de cliquer sur cet article pour se rendre alors directement sur le site pour lire l’intégralité du contenu si besoin.

Lors de l’ajout d’un nouveau flux dans l’outil, il est possible de définir si les prochaines publications doivent faire l’objet d’une lecture obligatoire, ce qui rangera également les articles dans une « catégorie » Must Reads, directement accessible depuis l’interface.

Autre fonctionnalité pratique, la possibilité de sauvegarder un article pour le lire plus tard par exemple.

Enfin, une version payante existe et permet d’obtenir des fonctions supplémentaires, comme l’intégration d’Evernote, l’intégration Hootsuite,… Je n’en parlerais pas trop ici car j’utilise uniquement la version gratuite de l’outil (et nous verrons par la suite comment intégrer Feedly avec Evernote en utilisant simplement un autre outil que je décris plus bas (IFTTT)

Donc, pour celui, il suffit simplement lors de la visite d’un site lambda, de récupérer son flux RSS (et voici quelques astuces pour celà) :

  • Pour gagner du temps, je fais un CTRL + F et je recherche le terme RSS pour arriver directement sur le lien, j’ouvre, je copie le lien RSS et je l’ajoute dans Feedly.
  • Si le lien n’est pas présent, alors je rajoute /feed/ à la fin de l’adresse du site, par exemple, sur ce site, vous ne trouverez pas de lien direct pour accéder au RSS, par contre, si vous tappez : www.tiensregarde.fr/feed/ -> magique :) (beaucoup de site utilisent WordPress, et ce dernier fonctionne de cette manière par défaut, donc vous pourrez utiliser souvent cette astuce pour récupérer un flux d’information.
  • Enfin, s’il n’existe pas de flux, il est alors possible d’utiliser des sites proposant un service de conversion de page en flux RSS. Je viens seulement de tester cette solution, pour le moment je n’ai pas encore de retour, mais page2rss semble faire le travail par exemple et en plus il propose une extension pour le navigateur Chrome, permettant d’éviter de passer par la page du site page2rss pour générer le flux, ce qui fait encore gagner du temps ;)
  • Si vous souhaitez voir les nouvelles vidéos d’une chaîne YouTube, il suffit d’ajouter cette adresse dans l’ajout de flux RSS sur Feedly : http://gdata.youtube.com/feeds/base/users/XXXXX/uploads (et remplacer XXXXX par le nom de la chaîne dont vous souhaitez obtenir le flux

Une fois le flux ajouté, on le range dans un dossier et ensuite, il ne reste plus qu’à consulter :)

Donc Feedly est un outil pratique car centralisateur, vous pouvez ajouter pleins d’info, moi perso je suis fan, et je l’utilise beaucoup pour suivre l’actu et rester aware :)

IFTTT

Un autre outil pour gagner du temps
Un autre outil pour gagner du temps

Après ce petit moment de solitude, revenons à un autre outil que je viens de découvrir et qui me permet d’automatiser certaines opérations, et c’est très prometteur. Par exemple, ça permet de recevoir un SMS lorsque la France obtiens une médaille aux JO de Sotchi (oui au moment de la rédaction de ce billet, nous sommes en pleine période de Jeux Olympique d’hiver en Russie, avec des supers commentateurs…), de créer une note directement dans Evernote lorsqu’on sauvegarde un article pour lecture ultérieure dans Feedly… je ne vais pas dresser une liste, ça serait trop long, mais je vous invite grandement à aller consulter ce fabuleux outil pour découvrir toutes les possibilités offertes.

If This Then That permet donc de définir des triggers directement depuis les outils que nous utilisons quotidiennement.

En effet, il est compatible avec les outils suivants (81 à l’heure ou j’écris ce billet) https://ifttt.com/channel

Actuellement, j’utilise quelques fonctionnalités, comme l’ajout de note dans Evernote depuis Feedly, les photos taggués Facebook dans dropbox, le contenu d’un dossier dropbox dans evernoteyoutube , et les favoris dans dropbox.

Ce service sera génial lorsqu’il sera possible de compiler plusieurs sources (This) pour affiner l’action et la rendre encore plus pertinente :)

Ah oui, et c’est Gratuit, mais bon, toujours retenir le célèbre adage de Patrick Beja, quand c’est gratuit, c’est vous le produit… je vous invite d’ailleurs à aller écouter le podcast qu’il réalise (le rendez vous tech) qui est toujours très intéressant.

EVERNOTE

Avant j’utilisais dropbox, mais ça c’était avant…

Bon ok, il n’y avait pas que ça, j’utilisais ma boite gmail pour m’envoyer un email pour penser à lire tel truc que j’avais vu au détour d’un site, de faire tel truc pour la maison, de penser à ça bref… il me fallait Gmail pour gérer l’évènement et dropbox pour stocker parfois le contenu (la note de service à lire pour la semaine prochaine, le livre blanc de l’apport de la techno X dans le domaine Y…) bref, c’était pratique, mais moins, beaucoup moins que depuis que j’utilise Evernote.

Ahhhh, j’avais un compte depuis 2011 chez eux et jamais je ne m’étais connecté avant… #shame… parce que que ça m’aurait rendu service dans bien des cas… :) mais bon, c’est résolu, et ça fait une semaine que je l’utilise comme un fou (les 60 Mo du compte gratos n’ont pas tenu deux jours, donc j’ai du passer vite au premium (40 € / an ou 5 € /mois pour essayer par exemple).

Franchement je dois dire que je suis presque conquis :

  • je créé un carnet de note dans lequel je range mes notes par type (projet, boulot, veille, concurrence, environnement,tâche) d’ailleurs, c’est tellement pratique que je teste plusieurs organisations de carnet de note, je n’ai pas encore validé de schéma d’utilisation propre.
  • j’utilise l’outil Web Clipper qui se greffe à Chrome à merveille et permet de noter tout ce qui passe sur le net, fini l’ajout dans les favoris :) Désormais, je range dans evernote et je peux anoter le pourquoi du comment, ce que je ne pouvais pas faire avant dans mes favoris, à moins de passer par la case Gmail…
  • Je peux programmer un rappel sur une note, afin de faire ci ou ça, de penser à ça,…
  • Tiens il faudra racheter du sucre quand on fera les courses, attend bouges pas, ouverture Evernote sur l’iPhone, recherche note « prochaines courses », ajout du sucre dans la liste, venant ainsi compléter au fur et à mesure.
  • Tiens c’est pas mal ce qu’ils font sur ce produit, hop -> photos depuis Evernote, annotation et partage par email et rangement dans le carnet de note partagé avec les collaborateurs.
  • Lorsque je recherche un truc sur google, ou bing ou Yahoo, avec le Web Clipper, le navigateur va également rechercher dans mes notes et m’affiche les notes s’il y a une correspondance.
  • En version premium, Evernote scanne le contenu de mes documents (pdf) et les faits ressortir dans une recherche si le contenu contient les données recherchées.

Enfin, on peut partager un carnet de notes avec d’autres utilisateurs d’Evernote, ce qui permet d’échanger des idées et rester informer de l’avancement d’un dossier par exemple, sans forcement tout transférer par email.

Bref, pour l’instant je suis encore en mode exploration intensive des fonctionnalités offertes mais

Evernote + IFTTT + Feedly = un énorme temps gagné dans des opérations basique de traitement et recherche d’information. Le trio gagnant de 2014 ? à suivre :D

N’hésitez pas à nous faire part de vos retours d’expérience dans les commentaires de ce billet

Google – Gestionnaire de compte inactif

Et si je disparais, que vont devenir mes données google !!

J’écoutais un podcast l’autre jour dans lequel ce sujet était abordé, je ne sais plus si c’est l’apéro du captain (présenté par les 4 compères de la cave) ou le rendez vous tech (présenter par Patrick Beja), et je vais en profiter pour vous en parler à mon tour :)

Alors c’est assez simple à mettre en place :

  1. On définit l’alerte « Indiquez un numéro de téléphone mobile pour être averti avant que les actions soient appliquées à votre compte. Vous pouvez également ajouter une autre adresse e-mail.« 
  2. On définit le délai d’expiration « Définissez un délai d’expiration pour votre compte. Vous serez alerté 1 mois avant l’expiration de ce délai. » (délais possible 3,6,9,12,15,18 mois)
  3. On définit les contacts à informer « Ajoutez jusqu’à 10 proches qui doivent être alertés lorsque votre compte est inactif. Vous pouvez également partager des données avec eux.« 
  4. On définit la suppression (optionnelle) du compte « Si vous le souhaitez, vous pouvez programmer la suppression de votre compte une fois que toutes les actions demandées auront bien été effectuées. Toutes les données associées à vos produits seront supprimées, y compris vos données partagées de façon publique telles que les vidéos YouTube, les posts Google+ ou les blogs sur Blogger.« 

Ça peut être pratique :) (personnellement, professionnellement…)

Pour accéder à ce service, rendez vous ici : https://www.google.com/settings/datatools et ensuite accédez au gestionnaire de compte inactif !

Voilà !

Retour sur la 4G – Free Mobile / B&You

Hello,

J’avais été dans les premiers à m’inscrire chez le troublion Free Mobile en Janvier 2012 lors de son arrivée tonitruante sur le marché des forfaits mobiles !!! (Pour rappel, on passait de très (trop) cher à beaucoup moins cher avec tout en illimité…) ce qui était pour mon cas, très intéressant.

Victime de son succès et de l’assaut des consommateurs sur cette nouvelle offre, les 6 premiers mois avaient été un peu laborieux… impossible d’émettre ni de recevoir d’appel sur les tranches horaires 18-20h, soucis pour récupérer les emails et l’accès au net… bref, ce n’était pas tip top, mais bon pour 16 €, il ne fallait pas non plus espérer un service au top dès le départ, et ça j’en étais conscient, et ça me satisfaisait :)

Bref, après deux ans, et le changement récent pour un iPhone 5, voici que tout le monde de la téléphonie mobile s’écharpe sur la nouvelle mode, à savoir la  #4G (quand je vois qu’en corée, ils sont déjà en train de plancher sur la 5G pour 2020, je souris).

Premier soucis avec Free et mon téléphone, la bande de fréquence utilisé par mon téléphone n’est pas compatible avec la fréquence 4G délivrée par les antennes Free Mobile, tant pis… On verra plus tard je me dit.

Ma femme qui est chez B&You depuis 2 ans aussi n’a jamais eu de soucis, et je sais qu’ils proposent la 4g sur la bande de fréquence utilisée par mon iPhone5. Après quelques réflexions, je décide de sauter le pas et de lancer la procédure de migration ^^

Petit retour sur la 4G

Le 27 Janvier, je m’inscris donc sur le portail B&You et procède à mon inscription avec portabilité. Tout est clair, la partabilité est lancée, et je reçois ma sim le mercredi 29 avec portabilité prévue le 1er Février entre 15 et 19h. A 15h10, le 1er Février, mon numéro de téléphone avait basculé, tout était opérationnel, sans aucun problème rencontré.

Avant de m’inscrire, j’avais rechercher des infos sur le net concernant les performances de la 4g avec un iPhone5 chez B&You, mais je n’avais pas trouvé grand chose, je m’étais donc lancé dans un bench avec l’utilitaire speedtest fourni par Ookla sur mon téléphone.

Chez Free, en 3G, je stagnais en général avec un ping aux alentours des 150 ms et un débit descendant de 2.3 ~ 2.5 Mbps et montant de 0.5 Mbps de moyenne avec parfois des débits sous la barre des 1 Mbps.

J’avais hâte de voir ce que ça allait donner avec de la 4G :)

Et je ne suis pas déçu ;) En effet, aujourd’hui avec la 4G, je tourne aux alentours de 50ms de ping, et un débit qui est plus aux alentours des 20Mbps en descendant et 8~10 Mbps en montant.

Franchement c’est rapide :) (par rapport à Free Mobile) et ça me convient. Après je ne sais pas par rapport aux débits théoriques si c’est ce sont les débits auxquels s’attendre… Mon débit pas top chez Free peut peut-être s’expliquer par le faible nombre d’antennes free sur ma ville (http://www.antennesmobiles.fr/).

Du coup, pour quelques euros de plus, j’ai du débit.

Par contre le gros point noir, c’est que j’ai l’impression que ma batterie descend à une vitesse fulgurante… En effet l’autre jour, j’ai constaté une diminution pendant la nuit… genre de 7% alors que je dormais (couché avec une batterie à 75% et au réveil, la batterie affiche 68%… qu’a bien pu faire Siri durant la nuit…) C’est louche, faudrait voir d’ou ça peut venir, sachant que le tél n’est pas jailbreacké, et toutes les applis pouvant tourner en fond étaient coupées… Si vous avez des idées, n’hésitez pas à partager ! :)

Bref, tout ça pour vous dire que si vous chercher un opérateur 4G, que vous avez un iPhone5 et que vous ne voulez pas le changer, B&You semble être une bonne solution ^^

PS : je tiens à ajouter que je n’ai touché aucune subvention de la part des opérateurs nommés dans ce billet (mais j’aurais bien voulu quand même ^^)

 

Le monde de la vap

Tout d’abord, un petit « Bonne Année 2014 et une excellente santé ! ».

En parlant de santé je vais en profiter pour vous parler de  l’univers de la Vape ou Vapotte ou Vapotage ou Cigarette Electronique :)

Il y a peu, je n’y connaissais pas grand-chose, mais il s’avère qu’il existe pleins de termes techniques pour désigner le matériel, certaines habitudes de cet univers etc.

Je vais en profiter pour faire un petit récap, qui ne se veut aucunement devenir une bible, mais qui a simplement pour vocation de vous aider à découvrir cet univers.

Avant j’étais fumeur, mais ça s’était avant :) En effet depuis 6 ans j’avais arrêté de fumer et comme un con j’ai repris…. la vap :) Et franchement, c’est sympa ! Pourquoi ?

  • parce qu’on vapote de la nicotine si on veut, les liquides peuvent s’acheter avec ou sans nicotine (certains appelle ça des e-liquides, mais perso je trouve ça idiot, je ne recharge pas le liquide de ma vapoteuse depuis mon ordinateur, c’est donc un liquide ^^)
  • parce que les produits sont plus naturels que ce qu’on retrouve dans les cigarettes !
  • parce qu’on est libre de composer son produit si on se sent l’âme d’un chimiste (bon ça c’est parce que j’ai regardé il n’y a pas longtemps Breaking Bad) !
  • parce qu’on ne devient pas dépendant avec les produits sans nicotine !
  • parce que ça ne pue pas !
  • parce qu’il y a un certain niveau de technicité dans le matériel et que c’est rigolo de faire des essais !
  • … je dois en oublier :)
  • ah oui, parce que j’en avais marre d’être le seul à rester tout seul quand tout le monde sort fumer sa clope !
  • parce que c’est moins cher ! (même si pour moi, comme je ne fumais plus ça me coûte (un peu) d’argent !
  • parce que je n’ai pas l’impression de donner mon argent à l’état !

Bref, c’est vraiment bien ! j’ai même réussi à convertir mon frangin (fumeur de tabac blond à rouler, 1,5 paquet par semaine)… depuis 1 mois il n’a pas été se racheté de tabac…

Alors voilà, mes petits conseils :

De ce que j’ai pu découvrir sur le net, en fouillant et en posant des questions dans le magasin dans lequel je m’approvisionne en liquide, la VAP repose sur 3 caractéristiques :

  • la restitution de la saveur
  • la température et la densité de la vapeur (fumée)
  • le plaisir de l’objet dans la bouche et dans la main

Vous verrez, comme partout, c’est désormais un objet qui a tendance à se standardiser, et donc, consommation de masse personnalisée oblige, vous trouvez désormais différents produits (ça va de la version électronique de la pipe en passant par des « mods (sorte de vapoteuse avec option qui permet de modifier le voltage délivré par la batterie afin d’influencer sur la densité et la température de la fumée) ». Et on ne parle pas ici des couleurs ^^

Donc pour arriver à obtenir ces 3 composantes, que faut-il ?

  • deux mains (pour remplir déjà de liquide la vapoteuse, et ensuite une pour vapoter ^^)
  • une bouche (bon ok, alors soyons plus sérieux)

Nous avons donc besoin :

  • d’une batterie
  • d’un réservoir
  • d’un liquide

Et dans chacune de ses catégories, nous retrouvons encore des particularités :

  • Pour la batterie, de ce que j’ai vu, il existe la batterie de base, le stick avec le bouton sur lequel on appuie pour vaporiser le liquide (généralement c’est la première vapoteuse qu’on achète est une batterie) et après quand on recherche de nouvelles sensations, on passe sur le mod, qui est généralement plus épais car il accueille une grosse pile pour permettre de tenir plus longtemps. Je n’ai pas encore testé le mod, on verra d’ici quelques temps peut être ;)
  • Pour le réservoir, on peut distinguer deux types (au niveau de la conception), le cartomizer et le clearomizer. De ce que j’ai pu voir, le premier est plus technique que le second, et c’est aujourd’hui le second que l’on retrouve le plus sur le marché. J’ai pu d’ailleurs en tester 3 différents chez moi et vous verrez que certains ont des spécificités dans le remplissage, la manière de vapoter et la restitution des saveurs ainsi que la température de la vapeur.
  • Enfin le liquide, c’est comme les couleurs, il y en a pour tous les goûts :)

Donc la première des choses, si vous n’y connaissez rien, c’est d’aller dans un magasin spécialisé pour goûter ! Je déconseille d’acheter sur internet pour un premier achat ! Faîtes vous conseiller :)

Pour les fumeurs :

Si vous êtes curieux par nature, comme moi, vous irez consulter des sites internet, lire des avis, posez des questions et vous arriverez peut être sur cet article :) Donc, si vous êtes fumeurs, la première des choses à faire c’est de se rendre dans un magasin spécialisé, même si vous n’avez pas envie forcement d’acheter, mais au moins pour goûter les différentes saveurs des liquides par exemple ! Le vendeur vous posera des questions en fonction de votre consommation tabagique actuelle et vous fera essayer plusieurs saveurs ! S’il ne le fait pas, changez de crèmerie :)

Pour les ex ou non-fumeurs : 

Alors c’est pareil, si vous êtes curieux, rendez-vous en magasin pour essayer ! Attention, je tiens à préciser que je ne fais pas de propagande ni d’incitation, mais je pense qu’il est plus facile d’indiquer une bonne marche à suivre que d’interdire bêtement… ne sommes-nous pas dans un pays libre ? Donc si vous avez envie d’essayer, rendez-vous en magasin :)

Pour le matériel, il va maintenant falloir choisir vos outils ^^

La batterie 

Il existe aujourd’hui de nombreux pack pour démarrer la vap, certains sont bien je pense, d’autres moins :) De ce que j’ai pu voir sur le net, les marques Kangertech, Joyetech, Vision sont des valeurs sûres et proposent des produits de Qualité. Après encore une fois, pour l’aspect esthétique, ça dépendra de vos goûts, pour le reste, il faut savoir que les batteries ont une autonomie différentes en fonction de leur capacité (650 mA, 900, 1000, 1100,…). Il faut savoir aussi que plus la capacité est importante, plus la taille de la batterie est imposante. Après ça dépendra de vos habitudes de fumeurs. Moi perso, j’ai une 900 mA, et je ne la recharge que tous les deux jours et je vapote l’après-midi et le soir… Je pense que si on est un fumeur de paquet quotidien, il faudra une 1000 minimum.

Le réservoir

Alors pour le réservoir, encore une fois, on doit faire attention à la contenance du réservoir (la plupart des kits  comportent des tanks (réservoirs) de 1.5 – 1.8 ml de liquide, ce qui peut vite se montrer limite pour un fumeur régulier. Ensuite, il faut gouter pour savoir si on préfère la vapeur plutôt tiède ou froide et enfin il faut faire attention à la valeur de la résistance (contenu à l’intérieur du clearomizer pour vaporiser le liquide). En effet, plus la valeur se rapproche de 0, plus la vapeur sera dense et imposante !

Pour info, j’ai pu essayer le GS-H2, un stardust et un aspire BDC et les 3 sont différents !

– le premier est en plastique, se charge par le cul et à l’avantage de proposer une résistance qui se change (en effet, après un certain temps d’utilisation, il faut jeter son clearo car la résistance à l’intérieur est HS). Le premier que j’ai eu n’a pas fonctionné très longtemps correctement… je commençais à aspirer directement le liquide… les joints d’étanchéité avaient du se dilater et laissaient passer le liquide, ce qui est très désagréable !! (surtout pour de la menthe ^^) Je pense aussi qu’il ne faut pas remplir son réservoir lorsque ce dernier est chaud, c’est à dire le laisser reposer si on vient de l’utiliser. La sensation de vap avec ce clearo est assez sympa, la vapeur est bonne, ça glougloute un peu et j’ai souvent malheureusement du produit qui arrive dans la bouche. Alors j’ai lu récemment que le phénomène de glouglou peut se produit lorsque le réservoir ne contient pas assez de liquide, à vérifier !

– le second est lui aussi en plastique, un stardust CE4. Celui-là, je ne le conseil pas… j’ai été déçu, souvent un gout de brûlé lors de la vap (il faut tourner régulièrement sa vapoteuse pour que les brins s’imbibent correctement de liquide… bref, il va vite finir à la poubelle :)

– le dernier que j’ai reçu aujourd’hui, The Clearo si je peux me permettre, le modèle Aspire ET-S BDC. on voit clairement la différence avec les deux autres… Déjà il n’y a pas de plastique, donc c’est plus lourd, c’est super bien fini et ça produit de la vapeur très dense ! et plus chaude que les deux autres, un vrai plaisir ! Je viens de l’avoir, mais pour l’avoir testé cet après-midi et ce soir, pas de problème de goût de brûle, de glouglou, de liquide dans la bouche… bref pour l’instant c’est parfait pour moi… par contre ma femme n’aime pas, elle le trouve peu agréable en bouche et froid (le drip tip (la partie qu’on met dans la bouche)) est en métal, donc froide au début ! On le trouve sur internet à moins de 10 € et les résistances valent environ 2 € pièce

Enfin le liquide !

Donc comme je vous le disais précédemment, rendez vous dans un magasin pour essayer ou alors si vous êtes agoraphobe, commandez les kits découvertes proposés par certaines marques de liquide vous permettant de goûter les différentes saveurs !

Préférez les marques reconnues comme Halo (américaine), Vincent dans les vapes (Française), Fuel (Allemand) qui sont de ce que j’ai pu voir des produits de qualités et qui répondent à certains process de fabrication. J’ai pu tester également les liquides Clop’end shop (leur menthe polaire est extra) !

Après le goût…

Vous verrez certains proposent de choisir la répartition de propylène glycol (PG) et glycérine végétale (VG), ça influe sur le hit (cette sensation de raclage de gorge quand on aspire la fumé) et la densité de la vapeur.

Après c’est comme tout, consultez les étiquettes, regardez  et ne vapotez pas si vous ressentez un goût bizarre !

Et la santé dans tout ça !!

Alors aujourd’hui, il n’y a pas d’études à long terme sur l’effet de l’inhalation de propylène glycol et la glycérine végétale sur le corps humain (des études existent sur les tests sur les animaux). Je ne m’avancerais pas trop sur ce sujet, de ce que j’ai pu voir sur internet c’est quand même beaucoup beaucoup moins nocif que la cigarette car il n’y a pas de combustion, donc pas de CO2, et il n’y a pas toutes les gentilles saloperies rajoutées par cette bande de chimiste lobbyistes pour forcer notre cerveau à assimiler le plus additivement possible leur poison ! Et je rigole encore quand je vois le docteur Cymes dire que c’est dangereux car il a mal à la tête après avoir essayé une vapoteuse (avec un liquide contenant de la nicotine)… Imaginez ce qu’il aurait ressenti avec une véritable cigarette… Et que dire aussi de la pression des lobbyistes qui vont tout faire pour que le marché juteux de la nicotine (aussi bien les manufactures de tabacs que les laboratoires) ta reste leur monopole et ne leur échappe pas… allez sur le site de Philipp Moris et faites une recherche sur le mot santé… bizarrement on ne le trouve pas… par contre on voit tout de suite le cours de l’action boursière… cherchez l’erreur !

Bref, tout ça pour vous dire que si vous en avez marre de vous intoxiquer, de vous faire arnaquer, de puer, de ne plus respirer alors il est temps de changer !!

Il existe un forum pour les adeptes de la cigarette électronique, c’est une bonne source d’information :) Je mettrais les liens plus tard ^^ En attendant pour rappel :

autopsie_meurtrier

Ah p$^ù*;! c’est quel mot de passe que j’ai mis !!!

Bonjour fidèle lecteur :)

Si tu tombe sur ce poste, c’est que tu cherches Le logiciel pour pouvoir t’aider dans le combat quotidien du non oubli de mot de passe… sauf si tu utilise la fonction de stockage du mot de passe du navigateur… ou alors si tu utilises le même mot de passe partout (ce qui, je le rappelle) est… TRÈS DANGEREUX !!!!

J’ai découvert il y a peu, par le biais d’un client, le logiciel qui me permet aujourd’hui d’être plus serein : Dashlane

En effet, ce logiciel est une sorte de coffre fort numérique vous permettant de stocker vos identités multiples, vos papiers (carte d’identité, carte vitale,…) et vous permet de renseigner automatiquement les formulaires et synchroniser le tout pour que vous puissiez y avoir accès depuis votre PC à la maison, votre smartphone, votre tablette, votre PC au bureau, un jour votre montre connecté (même si je pense que cet appareil à peu d’avenir)…

C’est très pratique, et on peut laisser le logiciel choisir un vrai mot de passe lors d’une inscription, il n’y a qu’à retenir le mot de passe principal pour accéder à son compte Dashlane et on le couple avec Google Authenticator lorsqu’on associe une nouvelle machine à son compte.

J’ai même sauté le pas et payé les 19$ pour avoir accès au service pour un an, et vu le taux de change du moment, c’est très peu pour un service de qualité :)

Ce n’est pas un billet sponsorisé